Formation à la recherche

inra logo - mavivh
L’activité de l’unité s’inscrit dans une forte dynamique de reconnaissance d’un pôle Microbiologie-Infectiologie (enseignement et recherche) au sein de l’Université de Tours en relation avec l’INRA - centre Val de Loire.
 

université de Tours mavivhDans le cadre de la réflexion menée pour la contractualisation 2018-2023, l’équipe pédagogique de l'Université en partenariat avec l'INRA a proposé la mention “Sciences du vivant” composée de 6 parcours de master. Trois de ces parcours (“Infectiologie Cellulaire et Moléculaire”, “Immunité & Biomédicaments” et “Infectious Diseases and One Health”) permettront aux étudiants d’obtenir un diplôme de Master 2 spécialisé dans le domaine des maladies infectieuses. Le parcours “Infectiologie Cellulaire et Moléculaire” faisait déjà partie de l’offre de formation du précédent contrat. Le parcours “Infectious Diseases and One Health (IDOH)” est un master européen Erasmus Mundus porté par les universités de Tours, Barcelone et Edimbourg. Ce master international a été lancé en 2017 (http://www.infectious-diseases-one-health.eu).

Dans la continuité de ces parcours de master, la filière Doctorale “Infectiologie” est l'une des 4 composantes de l'Ecole Doctorale 549 “Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (SSBCV)” qui regroupe l'ensemble des unités de recherche en biologie et santé des Universités de Tours et d'Orléans.

Logo feri - mavivhDans cette même dynamique locale, l’unité est l’une des équipes fondatrices de la Fédération de Recherche en Infectiologie (FeRI, FED n° 4225) coordonnée par Denys Brand (PR, UMR INSERM 1259) et Nathalie Winter (DR, UMR INRA 1282). La FéRI a pour ambition de renforcer le continuum entre recherche fondamentale et application thérapeutique aussi bien en santé publique humaine que vétérinaire sous le concept “One Health”. Elle rassemble 14 unités de recherche sur les maladies infectieuses des universités de Tours, Orléans, Poitiers, Angers et Limoges (soit environ 300 chercheurs, enseignants-chercheurs et autres personnels permanents). La plupart sont des structures mixtes avec l’INRA, l’INSERM ou le CNRS (https://www.infectiologie-regioncentre.fr).